La création d’une écurie pour l’équithérapie, l’équitation adaptée et l’équicoaching

La médiation par l’animal est une démarche thérapeutique pratiquée avec succès dans les établissements de la Fondation BOISSEL. Elle favorise la communication, la confiance en soi, les interrelations, l’amélioration des facultés cognitives.

Le projet sera réalisé en 2 temps :

  • Ouverture de l’écurie pour accueillir les chevaux (2 abris, 2 padoks, un rond de longe avec terrassement et une clôture, acquisition d’un tracteur, travaux pour l’électricité et l’eau).
  • Réalisation d’une écurie active pour le bien-être des chevaux, indispensable aux interrelations avec le public.

La sécurisation d’un centre d’hébergement pour femmes victimes de violence

Solidarité Femmes Miléna héberge des femmes victimes de violence dans ses locaux mais également dans le parc privé. 10 logements regroupés dans une commune limitrophe de Grenoble constituent ainsi un petit Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale. Celui-ci a cependant des problèmes de sécurité du fait du comportement de certains conjoints auteurs de violence (en 2020, les locaux de SFM ont subi un incendie volontaire).

C’est pourquoi la Fondation Boissel doit entreprendre des travaux de sécurisation :

  • Réhabilitation complète de l’entrée du foyer : porte d’entrée, installation d’une banque d’accueil sur un mur porteur
  • Installation d’un bureau du veilleur à l’entrée du bâtiment
  • Ensemble de télésurveillance avec des caméras sur l’ensemble du bâtiment afin de sécuriser les femmes victimes de violences et leurs enfants - Visio phone.

En participant à ce financement, vous contribuerez au devoir de protection que nous devons collectivement aux femmes victimes de violence et à leurs enfants.


L’ouverture d’un espace d’accueil et d’écoute des enfants dans notre centre d’hébergement et de réinsertion sociale Solidarité Femmes Miléna

Solidarité Femmes Miléna est un établissement d’accueil de jour et d’hébergement de femmes victimes de violence, pour la plupart accompagnées de leurs enfants (plus de 700 d’entre eux sont hébergés ou passent chaque année à SFM).

Du fait des traumatismes dus aux violences intrafamiliales, ces enfants vivent dans une souffrance personnelle souvent inaudible mais aux conséquences graves (des études montrent qu’elles sont similaires à celles des enfants en zones de guerre).

C’est pourquoi la Fondation Boissel a pour projet d’aménager un espace de recueil de la parole de ces enfants avec un psychologue et un éducateur jeunes enfants afin d’adapter les modalités d’accueil, d’évaluation, d’accompagnement et d’orientation.

En aidant l’ouverture de ce lieu, vous permettrez à des enfants victimes de traumatismes de surmonter les conséquences des épreuves subies et de se reconstruire pour devenir des adultes épanouis qu’ils ont eux aussi le droit d’être. Vous lutterez avec la Fondation Boissel contre les injustices de la vie.


L’acquisition et l’aménagement d’un van pour des consultations mobiles de psychiatrie adulte

L’isolement provoqué par le covid et la précarisation de nombreuses personnes qui s’en est suivie ont produit des effets délétères auprès des publics qui sont en même temps les plus éloignés des traitements psychiatriques :

  • les sans-abris,
  • les isolés,
  • les personnes dépourvues de droits sociaux,
  • financièrement et socialement précaires,
  • les migrants en attente d’un statut,
  • les habitants des territoires ruraux.

La Fondation Boissel veut aller à la rencontre de ces publics, au plus près du terrain et dans des conditions d’accueil qui leur apparaitront sécurisantes. L’aménagement d’un van comme bureau mobile répondra à cette exigence.

En apportant votre contribution à cet investissement à la fois innovant et structurant, vous soutiendrez la santé et l’inclusion, en particulier des plus jeunes.


L'opération «tous à paris» ! Pour les salariés en insertion

La Fondation Georges Boissel est particulièrement sensible à sa Responsabilité Sociale des Organisations (RSO). L’accès à la citoyenneté de ses bénéficiaires et de ses patients répond à son ambition de permettre à chacun de prendre sa place dans la société. En sachant que la première étape dans cette voie est pour certains leur valorisation et leur ouverture sur le monde.

L’établissement Graines d’Insertion salarie 31 personnes, souvent jeunes, en contrat d’insertion. Il s’agit d’un public à qui il est essentiel de faire découvrir le parlement afin de l’initier au fonctionnement de nos institutions républicaines pour lui redonner confiance en celles-ci. C’est pourquoi Graines d’Insertion organise pour plus d’une quarantaine de personnes (salariés en insertion et encadrants) un voyage à Paris avec une visite de l’Assemblée nationale. En comprenant mieux la société dans laquelle ils vivent, les salariés en insertion seront en mesure de devenir pleinement les acteurs de leur parcours de vie.

En apportant votre concours financier à cette opération, vous serez à votre tour des acteurs de l’insertion civique de ces jeunes.


L’ouverture d’une cafétéria thérapeutique dans l’établissement de santé mentale des portes de l’Isère

Dès son origine, la Fondation Georges Boissel a tourné le dos à la conception asilaire de la psychiatrie pour privilégier le caractère thérapeutique de l’hospitalisation pour troubles psychiques.

L’ouverture d’une cafétéria au sein d’un établissement psychiatrique vise à prolonger cette démarche en associant sur un même projet patients et soignants, pour favoriser le décloisonnement des pratiques hospitalières, mais aussi la réinsertion des patients les plus aptes à quitter l’établissement.

Cet espace convivial de rencontres sera également un véritable lieu d’accueil des familles dans des conditions respectueuses. La cafétéria thérapeutique contribuera de plus à ouvrir l’hôpital psychiatrique sur l’extérieur en s’imposant comme un lieu de programmation culturelle.

En apportant votre soutien à l’ouverture de ce lieu de rencontres et d’échange ouvert sur le monde, vous aiderez la Fondation Boissel à mettre en oeuvre une nouvelle démarche thérapeutique tout en promouvant une conception humaniste et inclusive des établissements de santé mentale.


Mise à disposition d’un nouveau parc informatique pour les patients de la maison d’accueil spécialisée

L’accès à l’informatique des patients de la Maison d’Accueil Spécialisée de la Fondation Boissel est un souhait des équipes de professionnels qui les suivent car il leur permettrait une plus grande ouverture sur le monde.

Il avait été pratiqué durant le covid mais dans des conditions difficiles du fait de la vétusté des appareils et de la déficience des connexions.

Internet favoriserait les échanges avec leurs familles de patients, qui résident dans la MAS en raison non d’une psychose mais d’une grande souffrance psychique qui les handicape.

Par ailleurs, un nouveau parc informatique favoriserait des activités ludiques et éducatives qui sont indispensables pour favoriser l’autonomie des patients.


Les initiatives culturelles contre la stigmatisation

La culture a, auprès de certains patients, une vertu thérapeutique. Elle peut aussi améliorer le regard qu’une société porte sur les personnes les plus vulnérables. La Fondation Boissel veut mettre en oeuvre deux projets qui ont besoin d’être soutenus par le mécénat.

Le premier, la création d’un groupe de médiation théâtrale qui permettra aux patients d’être accompagnés vers leur sortie d’hospitalisation en apprenant à mieux échanger au travers des interactions qui sont pour eux libératrices. Des professionnels du théâtre et de l’hôpital participeront à cette démarche.

Le second, un projet innovant de hip hop en vue d’un flash mob en public, qui proposera à des adolescents suivis en pédopsychiatrie, et n’ayant jamais l’occasion d’être valorisés dans leurs compétences, de suivre une activité à la fois sportive et artistique grâce à laquelle ils ne seront plus vus exclusivement au travers de leurs fragilités et troubles psychiques.

En finançant ces initiatives culturelles, vous contribuerez, avec la Fondation Boissel , à changer le regard de la société sur des personnes fragiles mais dotées de compétences que nous nous devons de valoriser.


Soutien à la fondation abritée CARING TOGETHER* pour un projet de santé mentale en Ouganda

La Fondation Georges Boissel abrite depuis cette année la Fondation CARING TOGETHER, Prendre soin ensemble, qui se consacre à la coopération internationale sanitaire. La prise en charge de la santé mentale en Ouganda est quasi-inexistante. Il s’agit pourtant d’une démarche indispensable, avec une efficacité démontrée pour améliorer la qualité de vie des personnes souffrant des troubles mais aussi leurs proches.

La Fondation CARING TOGETHER va mener un projet en Ouganda pour permettre la diffusion de thérapies en santé mentale. Il visera à la formation de professionnels locaux et à la mise en place d’une coopération inter-hospitalière avec le seul hôpital psychiatrique en Ouganda « Butabika » de 500 lits. CARING TOGETHER soutiendra les professionnels de la santé locaux pour les diagnostics complexes, les propositions de traitement, la psychothérapie…

La première année sera centrée sur la mise en place des actions de formation auprès de ces professionnels.

* CARING TOGETHER =  Prendre soin ensemble