AIDEZ-NOUS À FAIRE CESSER LES VIOLENCES CONJUGALES

En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui au cours d’une année sont victimes de violences physique et/ou sexuelles commises par leur ancien ou actuel partenaire intime, est estimé à 219 000 femmes. L’auteur de ces violences est le mari, concubin, pacsé, petit-ami ; ancien ou actuel ; cohabitant ou non.
3 femmes victimes sur 4 déclarent avoir subi des faits répétés
8 femmes victimes sur 10 déclarent avoir également été soumises à des atteintes psychologiques ou des agressions verbales

Votre soutien possible :

Faites un don dès aujourd’hui à Solidarité Femmes Miléna

Gala Solidarité-femmes Miléna

Un gala annuel pour accompagner les actions en faveur des femmes victimes de violence et leurs enfants.

La violence conjugale est, dans une relation de couple, une atteinte volontaire à l’intégrité de l’autre, une emprise, un conditionnement dont il est difficile de sortir lorsqu’on en est victime. La violence n’est pas le résultat d’un simple conflit, ni un acte accidentel, pas plus qu’un symptôme d’une union en difficulté, c’est un comportement inacceptable qui tombe sous le coup de la loi. C’est un abus de pouvoir dans une relation où l’un des partenaires utilise un rapport de force pour contrôler l’autre.
Pour aider les femmes victimes de ces violences et leurs enfants, qui sont les témoins directs et les victimes collatérales de ces actes intolérables, la Fondation Georges BOISSEL organise tous les ans, un gala exceptionnel.

Votre soutien possible :

Réservez une ou plusieurs tables lors de cette soirée et associer vos proches ou partenaires professionnels à ce dîner de solidarité.

Des consultations juridiques ou d’écrivain public : mieux connaître ses droits pour mieux les faire valoir.

Les personnes en situation de handicap ou en difficulté d’insertion sociale sont nombreuses à méconnaître leurs droits et rencontrent des freins lorsqu’il s’agit de les faire valoir.

Des consultations gratuites d’avocats et d’écrivains permettront à ces publics fragilisés par le manque de connaissance ou par la barrière de la langue de connaître leurs droits et les moyens de les faire valoir, les informer sur leurs premières démarches, les orienter vers le conseil ou le spécialiste le plus adapté à leur situation. Ces consultations aborderont toutes les disciplines du droit (travail, famille, crédit, logement, consommation, administratif, civil ou pénal…).
Les écrivains publics bénévoles, quant à eux, aideront les usagers qui ont des difficultés à rédiger tout courrier administratif. 

Votre soutien possible :

Contribuer au financement du projet dans sa globalité

4000 mètres au-delà des maux

L’ascension du Dôme des écrins (4015 m.) pour des personnes en situation de handicap psychique.

Ce furent 11 mois de préparation physique et mentale, pour 4 jours d’ascension du 18 au 22 juin 2017 dernier. 4000 mètres, c’est un cap, une étape symbolique extraordinaire pour ceux qui pratiquent l’alpinisme.
« 4000 m. au-delà des maux », c’est avant tout un grand défi que s’est fixée la Fondation Georges BOISSEL afin de prouver que chacun peut aller au bout de ses rêves, grâce à la solidarité entre les personnes en situation de handicap et les personnes valides et grâce à une bonne préparation physique et psychique.
Ce projet vise également à donner une autre image de la psychiatrie et des patients atteints de maladies psychiatriques graves.
Il continue désormais sous la forme d’expositions, de films, de témoignages…
La Fondation Georges BOISSEL déclinera le projet « 4000 m. » sous d’autres formes, notamment artistiques, chaque projet permettant à des patients de se dépasser.

 Votre soutien possible :

Contribuer au financement des expositions itinérantes, publications et conférences sur le retour d’expérience formidable tant pour les patients que pour les soignants.